25 octobre 2015

LE MEILLEUR DU ROCK DES ANNEES 70











JADE WARRIOR
COLLECTION
1971 - 1974



MUSICIENS :

Jon Field - Flutes, Percussion, Congas
Tony Duhig - Guitars
Glyn Havard - Bass, Vocals
Alan Price, and David Duhig.


DISCOGRAPHIE :

1971 – Jade Warrior 
1971 – Released 
1972 – Last Autumn’s Dream 
1973 - Eclipse 
1973 - Fifth Element
1974 – Floating World 







Il est quelque peu difficile décrire la musique de  Jade Warrior , les influences sont nombreuses, rock, jazz, ambiant, latin, africain, japonais, bruitages, 
c'est souvent mélodieusement simple, et rhythmiquement complexe…, 
une musique spécifique faite de thèmes éthérés, évanescents, où la flûte
pastorale et brumeuse s'envole sur une trame de percussions africaine,
avant que la guitare de  Tony Duhig  n'apporte une fièvre, une urgence dans
la lignée des thèmes schizoïdes du  Roi Pourpre . Un tapis de petites 
percussions cristallines, une guitare en distorsion, une flûte échevelée 
accentuent le côté frénétique, brûlant de cette musique unique, avec comme références  King Crimson  et  Jethro Tull  pour la flûte virile de  Jon Field .







JADE WARRIOR
1971


En 1971 le premier LP est publié, intitulé tout simplement « Jade Warrior » pour un bel opus de psyché prog.
Débutant par « Traveller », JADE WARRIOR nous invite à la méditation par ces accords tranquilles de jazz feutré. Puis une belle guitare réalise des soli atmosphériques suivi de la voix posée de  Glyn HAVARD rappelant « Wake Of Poseidon » du CRIMSOM. Un titre qui, tout comme le reste de l'album, est un beau voyage planant qui nous mène de l'Afrique à l’extrême Orient guidé par une flûte légère et envoûtante (il faut écouter le magnifique « Windweaver »).
Il y a bien des morceaux plus soutenus comme « A Prenormal Day At Brighton » où la flûte diabolique évoque JETHRO TULL ou encore l'incursion blues de « Petunia » et « Telephone Girl ». Mais les pièces de choix sont sans conteste « Masai Morning » et « Dragonfly Day » aux changements de tempo et d'ambiance avec ces percus insolites, ces sons étranges, ces passages troublants quasi-spirituels où par endroit une guitare corrosive s'harmonise avec une flûte qui l'est tout autant.







01. The Traveller
02. A Prenormal Day At Brighton
03. Masai Morning
a). Casting Of The Bones
b). The Hunt
c). A Ritual Of Kings
04. Windweaver
05. Dragonfly Day 
a). Metamorphosis
b). Dance Of The Sun Spirit
c). Death
06. Petunia 
07. Telephone Girl 
08. Psychiatric Sergeant
09. Slow Ride 
10. Sundial Song 









 jade warrior

Pass : muro








RELEASED
1971

Pour leur deuxième album Jade Warrior propose un son plus psychédélique en evitant les éléments les plus insolites de leur style musical par rapport à leurs débuts .
Le batteur Alan Price a été embauché et le saxophoniste Australien Dave Conners est présent tout au long de l'album, ce qui ouvre des titres comme "Three Horned Dragon King", "Minnamato's Dream", et les quinze minute de la jam rock intitulée "Barazinbar". 



1. Three horned Dragon King 
2. Eyes on you 
3. Bride of Summer 
4. Water curtain cave 
5. Minnamoto's dream
6. We have reason to believe
7. Barazinbar 
8. Yellow eyes
9. Minnamoto's Dream 











 released

Pass : muro






LAST AUTUMN'S DREAM
1972


Cet album fait un pas en arrière et revient sur les bases de leur première réalisation avec une approche instrumentale plus élaborée qui leur permet un peu d'étoffer leur son. Encore une fois, nous avons les mystérieux et souvent introspectifs morceaux de musique instrumentale comme "Dark River", "Obedience", "Borne on the Solar Wind", juxtaposés avec des morceaux plus mélodiques comme "A Winters Tale" et "May Queen", et puis quelques Rocks manifestes dont "Snake", "The Demon Trucker", "Joanne". 





1. A Winter's tale 
2. Snake 
3. Dark river 
4. Joanne 
5. Obediance
6. Morning hymn 
7. May queen
8. The demon trucker
9. Lady of the lake 
10. Borne on to the solar wind












 jade warrior

Pass: muro








ECLIPSE
1973

Cet album de fut édité qu'en 1998 sur cd ainsi que le suivant  "Fifth Element"
Ces deux albums 'perdus' finalement édités, nous montrent le groupe évoluant dans une direction plus exploratoire




1. English morning 
2. Sanga 
3. Too many heroes 
4. Song for a soldier 
5. Maenga sketch 
6. Holy roller 
7. House of dreams

















 jade warrior

Pass : muro







FIFTH ELEMENT
1973


Comme "Eclipse" cet album créé en 1973 ne fut édité sur cd qu'en 1998. Pour les fans absolut de Jade Warrior.  Les inédits sont excellents et méritent d'être écoutés





1. On the Mountain of Fruit
2. Discotechnique
3. Hey Rainy Day 
4. We Are the One 
5. 24 Hours Movie 
6. Annie 
7. Yam Jam 
8. Have You Ever 













 jade warrior

Pass : muro



/





FLOATING WORLD
1974



Ni rock, ni symphonique, ni folk, ni avant-gardiste ou un peu de tout ça à la fois, Jade Warrior, alias Jon Field (piano, orgue, flutes, gong, percussions, harpe, violon, violoncelle, guitare acoustique) et Tony Duhig (guitares, basse, piano, vibraphone, orgue), produisent une musique organique et terrestre (pas de synthés ici), qu'il est nécessaire de prendre au début et jusqu'à sa fin, conçue comme un voyage cet album est une exploration musicale du concept japonais de Ukiyo, le monde flottant, libre de tout soin, acceptant la vie comme elle vient et conscient de la beauté tout autour. La deuxième partie de l'album est ponctuée par un frappant "Monkey Chant", qui combine un chant Kecak Balinais avec un solo de guitare de David Duhig d'influence Hendrixienne. 





1. Clouds
2. Mountain of fruit and flowers
3. Waterfall
4. Red lotus
5. Clouds
6. Rain flower 
7. Easty 
8. Monkey chant
9. Memories of a distant sea
10. Quba















 jade warrior

Pass : muro









Une des formation seventies de seconde zone dans la sphère du rock progressif, trop souvent à l'ombre des géants du prog mais avec une carrière florissante et toujours actuelle.
Signifiant au Japon un samouraï qui se doit d'être un artiste et un poète tout en étant un tueur efficace, JADE WARRIOR naît d'une rencontre au début des 60's du flûtiste/percussionniste Jon FIELD et du guitariste Tony DUHIG où tous deux conduisent des chariots élévateurs dans une usine.
Les deux comparses montrent un intérêt pour le jazz mais également la musique africaine et latino-américaine. Ils intègrent différents groupes comme JULY qui publie un album de pop psychédélique en 1968.
Après la séparation de JULY, Tony DUHIG et Jon FIELD avec la complicité du bassiste/chanteur Glyn HAVARD créent JADE WARRIOR suite à une danse composée pour une école d'art dramatique de Londres.
Aidé du chanteur de NIRVANA Patrick CAMPBELL-LYON, le trio signe pour le tout nouveau label d'avant-garde rock Vertigo qui a dans son écurie COLOSSEUM, GENTLE GIANT et BLACK SABBATH.





Cette Chronique a été faite avec pour référence des Blogs extraordinaires qui sont :

En Français :

Rock6070
Progressive Area

En Anglais:

Progessor
Progarchives

et bien sur Wikipedia



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire